Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Cet article commun avec le site BEE Curious est la suite de "La cascade de légumes"

Un potager fabriqué avec des palettes de récup, alors évidemment l'arrosage automatique de ce potager devait garder le même esprit DIY et être fabriqué avec un maximum de récup aussi, bien sûr pour être écolo : un arrosage à l'eau de pluie.

Si vous souhaitez agrandir les photos et schémas, cliquez sur ceux-ci...

Cascade de légumes

 

Cet arrosage est bien sûr adapté à mon potager, et c'est avant tout une expérience que je souhaitais faire sur deux systèmes (arrosage par gravité et arrosage forcé avec programmation), afin que les résultats sortis de celle-ci puissent servir aux autres personnes possédant de plus grands potagers. J'espère que vous pourrez en tirer quelques idées pour votre jardin à légumes....

 

Pourquoi couvrir le potager d'un auvent ?

J'ai d'abord posé un polycarbonate transparent sur le auvent du potager, car se casser la tête à cultiver quelques légumes et les voir détruire par de grosses pluies d'orage ou des grêles, ce n'est pas le top, alors l'arrosage à l'eau de pluie, OUI !!! entièrement pour, mais je préfère le maîtriser...

 

Presque tout est conçu avec de la récup !

Cascade de légumes

 

Je ne suis pas radin, mais j'ai veillé à ce que le maximum de matériel provienne de la récup,  afin de rester dans l'esprit DIY : des restes de tuyaux de 100, 40 et de 32 , des coudes des raccords, du tuyau d'aquarium, gouttières d'une ancienne cabane, etc..que j'avais depuis de nombreuses années. Le plus long a été de nettoyer tout ce plastique pour lui donner un aspect neuf, et comme le PVC ce n'est pas beau à regarder, une partie du système a été peint en marron pour être discret Complice

Pour la programmation de mon système d'arrosage forcé, je n'ai rien acheté, j'ai adapté mon kit Ecowizz, et j'ai remis en état une pompe que je possède depuis plus de 30 ans.

 

Fonctionnement du système en arrosage par gravité.

Le système fonctionne de cette façon : l'eau de pluie est collectée par les gouttières de l'abri de jardin, l'eau va dans le réservoir numéro 1 de 310 litres situé dans la cabane, puis dans le réservoir numéro 2 de 12 litres, situé au dessus du potager. Quand 1 et 2 sont pleins, l'eau va dans un réservoir numéro 3 de 100 litres situé à droite du potager et sur le sol.

  1. Le réservoir 1 est destiné à l'arrosage du bac principal.  L'eau va par gravité dans un tuyau d'arrosage perforé de petits trous (de la récup), posé sur la terre du bac, sous le paillis, il parcours tout le potager en déversant doucement son eau entre les plantes. Je peux régler le débit en agissant sur le robinet 4. Pour cet arrosage par gravité du réservoir 1 vers le bac principal , ça ne fonctionne qu'avec les premiers 200 litres du réservoir, ensuite le niveau d'eau étant plus bas que la terre du bac principal, la gravité ne peut plus fonctionner, c'est le principe des vases communicants (voir sur schéma 1 le niveau NMG), le reste d'eau est utilisé avec un autre procédé : l'arrosage forcé.
  2. Le réservoir 2 est destiné à l'arrosage du bac supérieur et du bac inférieur. L'eau va dans la nourrice par gravité et par des petits tuyaux arrose par de fins jets chaque plante de ces 2 bacs  (j'ai abandonné l'idée du goutte à goutte qui est très difficile à mettre au point). Je peux régler le débit en agissant sur le robinet 5. Vous remarquerez que les trous de la nourrice non utilisés, sont colmatés avec des petits embouts en plastique...
  3. Le réservoir 3 que je dois encore acheter ou le trouver en récup,  sera destiné à l'arrosage des fleurs du jardin et éventuellement pour le potager avec un arrosoir si il n'y a plus d'eau dans 1 et 2. Il se remplit quand 1 et 2 sont pleins...
 
Lorsque l'on opte pour l'arrosage par gravité, il faut ouvrir les robinets 4 et 5 et fermer les robinets 6 et 7 (voir schéma arrosage par gravité ci-dessous)
 

Arrosage par gravité

 
Le système par le tuyau perforé, qui alimente le bac principal avec le réservoir 1, consomme par jour, par température de + ou - 20°C, environ 5 litres pour 1 arrosage de 30 minutes (robinet réglé au minimum). Le système qui alimente les 2 bacs (supérieur et inférieur) avec le réservoir 2, consomme par jour, par température de + ou- 20°C environ 2 litres pour 1 arrosage de 30 minutes (robinet réglé au minimum), bien sûr si il fait plus chaud, je peux augmenter les débits à l'aide des robinets 4 et 5.

Descente de gouttière

Descente de goutière

 Vers réservoir 1

Vers réservoir 1

Réservoir 1

Réservoir 1

Réservoir 2

Réservoir 2

Nourrice et ses tuyaux souples

Nourrice

Local technique

Local technique

Robinet 6

Robinet 6

Robinet 5

Robinet 5

 

Fonctionnement du système en arrosage forcé

On déclenche l'arrosage instantanément sur tout le potager à l'aide d'une pompe :
  • Par de fins jets vers chaque plante du bac supérieur et du bac inférieur, via la nourrice et les petits tuyaux de diamètre 6 mm.
  • Par de fins jets sur la terre du bac principal via le tuyau perforé.
 
En arrosage forcé le débit est un plus important, mais on compense en réduisant le temps d'arrosage. On peut aussi régler le débit de la pompe en agissant sur la vanne 7 et sur la pression de la pompe en agissant sur une vis située dans un boitier (1 bar est largement suffisant)
Pour utiliser l'arrosage forcé, il faut fermer les robinets 4 et 5 et ouvrir les robinets 6 et 7 (voir schéma arrosage forcé ci-dessous)
 

Schéma arrosage forcé

Pour la répartition de l'eau dans le bac principal, après plusieurs essais décevants de positionnement du tuyau perforé,  j'ai opté pour ce système qui irrigue bien toute la surface en laissant la même quantité d'eau partout. Pour le confectionner, j'ai coupé mon tuyau perforé + quelques tés de répartition en plastique, et quelques petits bouchons de liège. Voir la photo et le schéma ci dessous.

Schéma répartition de l'eau dans le bac principalRépartition de l'eau dans le bac principal

La domotique pour le plaisir Sourire

Je voulais absolument commander des arrosages par programmation, à des heures bien définies, et pendant une durée bien définie, ou encore quand je le décide, déclencher depuis mon salon des arrosages instantanés.  Je possédais déjà un kit Ecowizz, et il se trouve que dans cette application on peut programmer des prises. La pompe est alors commandée électriquement par une prise Ecowizz, qui elle-même est programmée ou commandée instantanément via l'application (En savoir plus sur Ecowizz)...
Encore en construction
Un ami informaticien va m'installer ces application sur mes PC: lorsque je serai en vacances, je pourrai déclencher à distance des arrosages supplémentaires ou modifier mes programmations, quand je le souhaite, via l'application Ecowizz + wake-on-lan pour allumer et contrôler mon PC à distance.

 

Dois-je absolument acheter le système Ecowizz, si je veux de la domotique pour mon potager?

Vous avez bien compris que pour la domotique, j'ai utilisé ce que j'avais sous la main pour rester dans l'esprit récup : le système Ecowizz que je possède depuis 2011, mais il y a plus simple :
pour programmer des arrosages, vous pouvez juste acheter un simple programmateur sur lequel vous brancherez votre pompe, et si vous désirez provoquer des arrosages à distance, vous pouvez acheter une prise de courant WI-FI que vous brancherez en parallèle, et avec laquelle vous pourrez enclencher votre pompe à l'aide de votre smartphone, depuis votre salon ou votre lieu de vacances, voici un lien pour une prise wi-fi qui coûte 32 €.
.
Exemple de programmation hebdomadaire sur Ecowizz pour l'arrosage forcé
Programmation de l'arrosage

.

 

Coût du système

J'ai acheté :

  • le réservoir n° 1 : 52 € en promo dans une jardineri
  • le robinet n°6 : 3 €
  • un paquet de 10 tés de répartition : 3,90 €
  • tout le reste provient de la récup

 

L'arrosage a-t-il bien fonctionné ?

En ce début septembre, les légumes se portent bien et ont eu une bonne croissance, l'arrosage a bien fonctionné cet été, nous avons déjà récolté une trentaine de tomates sur les 3 pieds, et il y en aura encore autant, nous avons mangé 8 belles salades et d'autres sont en pleine croissance, des fraises délicieuses, les plantes aromatiques ont bien fourni, les radis et haricots poussent bien, ce n'est que du bonheur Sourire

Ci-dessous, photos du potager les 06 et 27 septembre 2016.

Légumes du potager

Légumes du potager

.
En cette fin septembre 2016, après avoir déjà récolté une trentaine de tomates, il en reste encore plus de 50 sur les 3 pieds.

Tomates

 

Pour les plantations 2017

Avant nous achetions nos fleurs, nos salades et aromates à repiquer dans des jardineries souvent situées dans des zones commerciales, parfois chez Leroy Merlin, nous avons même remarqué que beaucoup de ces plantes venaient de Hollande  
C'est terminé ce temps là, dorénavant on a redécouvert qu'à 5 km de chez nous, en pleine campagne (donc c'est plus agréable d'y aller) il y a des artisans horticulteurs depuis 3 générations, une entreprise familiale qui nous accueille et nous conseille bien : Les serres de Tressin .
Ils produisent EUX-MÊME plus de 10.000 m2, de plantes d'intérieur et d'extérieur pour terrasses, balcons, jardin, tout est produit sur place, leurs plants de légumes et herbes aromatiques sont cultivés de la façon la plus naturelle possible, sans apport d’engrais chimique ni de produits de traitement. On a tout acheté chez-eux pour repiquer dans le potager : salades différentes, 6 variétés de tomates cerises, des aromates, des piments, etc...et bien sur de quoi fleurir le jardin.
On y retournera souvent, car c'est immense et il y a beaucoup de plantes qui nous intéressent  Alors, nous conseillons à tous nos ami(es) habitant dans les environs de Lille, d'aller y faire un tour, les prix sont très intéressants et il n'y a pas d'intermédiaire. Vive l'artisanat local !!! faisons vivre tous ces gens qui font la richesse de notre pays...
 
Cette année 2017, nous avons organisé le potager d'une autre façon : dans le bac du haut, les salades à repiquer, pour remplacer les salades cueillies dans le bac du milieu + quelques fleurs pour les abeilles . Au milieu le persil + des salades Batavia et Feuilles de Chêne qui sont déjà prêtes pour faire de bonnes salades. En bas les plantes aromatiques, quand aux fraisiers ils sont dans un plus grand bac et sont mieux exposés, ça se voit aux nombreuses fleurs. Un nouveau bac a été spécialement créé pour les 6 variétés de tomates cerises...

 Ci-dessous, photos du potager le 10 mai 2017.

Légumes du potager 2017

Légumes du potager 2017

Potager 2017

 
 
  

Conclusions

En avril, après 15 jours de fonctionnement, j'ai constaté que ma première idée de goutte à goutte 24h/24 pour tout le potager était très difficile à mettre au point, certaines plantes n'étaient pas arrosées et d'autres trop, donc j'ai abandonné.
  • Pour cet arrosage par gravité, j'ai opté pour un déversement pendant une durée définie, en fin filet d'eau pour le bac supérieur et le bac inférieur (en augmentant légèrement le débit), je préciserai aussi que l'arrosage de ces 2 bacs, via la nourrice, nécessite peu d'eau, car ils sont réservés principalement aux jeunes plans et aux plantes aromatiques peu gourmandes en eau. Pour le bac principal, sur la terre et sous le paillis, j'ai mis un tuyau perforé qui déverse doucement son eau pendant un durée définie aussi. Ce changement de procédé pour l'arrosage par gravité a été payant car très performant, je ne l'utilise que lorsque je suis présent à la maison, car je dois ouvrir tous les soir les robinets 4 et 5 pendant 30 minutes. Je réfléchie quand même à une automatisation de cet arrosage par gravité en remplaçant éventuellement les robinets 4 et 5 par des électrovannes commandées par mon système Ecowizz (exemple des électrovannes de lave-linge en récup)
  • L'arrosage forcé avec programmation est celui que je préfère, il s'est révélé très pratique lorsque je suis absent, je l'ai utilisé lors de 5 jours de vacances en août, et à mon retour la terre des 3 bacs du potager était juste humide. La programmation met la pompe en marche tous les jours à 20h45 pendant 15 minutes (le débit d'eau est un peu plus important). En ce début septembre il fait encore chaud, mais bien entendu par la suite je réduirai le temps d'arrosage sur la programmation, en rapport avec les températures et le besoin d'eau des plantes. Je peux aussi commander instantanément des arrosages supplémentaires depuis mon pc...
Domotique potager
 

 

 
Auteurs I Photos I Schémas I Illustrations I Plans © Christiane Désir & Frédéric Wetzel
Aller au haut