Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

La crise financière actuelle a au moins quelques effets bénéfiques, les gens gaspillent moins, recyclent beaucoup d'objets en leur donnant une seconde vie, et depuis cette mauvaise période beaucoup de personnes fabriquent des choses de leurs propres mains, c'est bon pour le porte-monnaie et c'est un loisir passionnant qui est très bon pour les neurones. Dans cet article en partenariat avec le site BEEcurious, je vais partager avec vous la méthode que j'ai mise au point, pour me fabriquer un banc qui se transforme en 5 secondes en table de pique-nique, avec des outils simples et pour une somme modique en matériaux.

Banc-table de pique-nique

Le principe mécanique de ce banc, apparu depuis quelques années, serait, paraît-il (lu dans la presse), l'invention d'un scientifique russe passionné de bricolage, malheureusement il ne publia pas de plan concernant celui-ci. Dans le monde entier, après avoir vu ce mécanisme génial, des bricoleurs passionnés se sont mis à chercher la solution, afin de le construire pour leur usage personnel, et ont mis au point des dimensions pour le bon fonctionnement de ce meuble, avec des mesures et designs différents, puis certains décidèrent de le commercialiser en vendant des exemplaires terminés, d'autres en vendant les plans pour le réaliser, et une troisième catégorie en partageant gratuitement ses plans. Pour ma part, je fais partie de cette troisième catégorie, désireux d'en construire un pour mon usage personnel et surtout pour partager mon retour d'expérience avec les visiteurs de mon site et du site ami BEEcurious, j'ai passé aussi de nombreuses heures sur ma planche à dessin et dans mon atelier, à chercher la solution exacte, et j'ai fini par trouver la règle d'or pour le fonctionnement mécanique d'un prototype que j'ai mis au point. Pour le design de ma création, j'ai préféré des lignes harmonieuses et des petits aménagements pratiques, comme des accoudoirs porte-bouteilles. Je suis très bien équipé en outillages performants, mais pour cette réalisation, j'ai volontairement utilisé des outils simples et accessibles à tous. Il est évident que pour des bricoleurs expérimentés et possédant des outils sophistiqués,  les 4 plans suffisent pour construire ce banc, mais dans cet article j'ai détaillé les différentes phases de construction pour que chacun puisse le construire, même les bricoleurs non expérimentés.

Mes plans et ma méthode de construction pour ce meuble sont mis gratuitement à votre disposition, en me contactant via mon adresse mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (je ne réponds que sur cette adresse), toutefois je vous demande de ne pas copier/coller le contenu de cet article sur d'autres sites (Copyright en cours), de ne pas en faire un commerce, et de ne le construire que pour votre usage personnel, pour vos proches (famille-amis), ou encore dans un Fab Lab, moi-même malgré le calcul de mes propres plans, et mon design personnel pour ce meuble, je ne suis pas l'inventeur du principe, donc j'estime que je ne dois gagner aucun centime sur celui-ci, mon seul but est le partage d'idée afin que tout le monde connaisse et partage ma passion : le bricolage, et bien entendu que le maximum de personnes se fabrique cet ingénieux banc, le moins cher possible...

Si vous voulez remercier le site pour les plans et la méthode : partagez avec nous votre réalisation, en envoyant une ou plusieurs photos, ou encore une vidéo, nous les publierons avec les autres en fin d'article, pour que tout le monde puisse admirer votre banc-table et avoir des idées supplémentaires...

 

Conseils très importants à lire impérativement avant de commencer

Tout d'abord, il est indispensable de lire cet article complètement avant de commencer le travail. Lisez aussi les actualités de l'article tout en bas, elles vous révéleront les créations des internautes, les rectificatifs qui ont eu lieu, etc... Si vous souhaitez construire le même banc-table, vous devez respecter scrupuleusement les sections de bois (70 x 34) utilisées pour sa construction, ce sont des mesures standards que vous trouverez facilement, et elles sont calculées pour la solidité de l'ensemble. A savoir que si vous changez la largeur des tasseaux (70 mm), le mécanisme ne fonctionnera plus correctement, le banc ne se refermera pas complètement et l'ensemble ne sera pas à niveau. L'épaisseur que je préconise (34 mm) est calculée pour avoir une bonne résistance, et les mesures des pièces du plan 2 ont été calculées suivant celle-ci et donc il faut aussi impérativement la respecter. Quant à l'essence de bois, j'ai choisi du sapin pour le prix, il est évident qu'il faudra le traiter correctement si vous avez l'intention de le laisser dehors, je vous conseille malgré tout de le protéger des intempéries par une housse ou en le mettant sous abris, car pour son bon fonctionnement en aucun cas il ne doit se déformer. Vous pouvez toujours acheter une essence de bois plus résistante et imputrescible, mais ce sera plus cher. La largeur du banc est d'abord calculée pour résister à deux personnes bien portantes et aussi pour que le prix n'explose pas, en effet la largeur maximum du banc 1,20 m est calculée pour ne pas avoir de chutes inutiles, un tasseau standard mesure 2,40 m et en le coupant en deux, on peut alors fabriquer 2 lattes pour recouvrir les bancs et la table, de toute façon si vous envisagiez de construire un banc plus large que 1,20 m, il faudrait des renforts supplémentaires pour que ça ne plie pas et que l'on puisse s'asseoir dessus en toute sécurité...

 

Pour toutes les photos, schémas, et illustrations vous pouvez les agrandir en cliquant sur ceux-ci...

Les outils

L'outil indispensable pour cette tache est la scie à onglet de précision, qu'elle soit manuelle ou électrique. Les pièces du meuble comprennent des angles à 90°,30°,15° et 10°, celle-ci vous permettra de scier ces différentes pièces avec des angles coupés avec précision et d'équerre, c'est très important pour l'assemblage. On peut acheter cette scie à onglet manuelle dans tous les magasins de bricolage pour un prix ne dépassant pas 45 €, pour une bonne scie à onglet électrique il faut compter au moins 170 €. Ensuite, il vous faut une équerre de menuisier, un mètre, un crayon de bois, un compas, une perceuse + des forets à bois de diam 4 - 6 - 8 - 18, une râpe à bois, différents papiers à poncer (gros grains et finition), un niveau, un tournevis cruciforme ou une visseuse, 2 serre-joints, une clé de 13.

Outils de base 

Les Matériaux

Sur chaque matériau un lien (cliquez sur le vert) mène à titre d'exemple vers le site d'une surface de bricolage : Leroy Merlin, c'est dans cette enseigne que je me suis approvisionné, mais c'est à vous de trouver votre magasin ! Pour vos tasseaux, choisissez-les avec soins, ils doivent être bien droits, sans fissure, et surtout ils ne doivent pas être vrillés, soyez encore plus attentif avec les tasseaux de 70 x 34 mm x longueur 2,40 m c'est très important pour la bonne tenue et l'assemblage du banc.

  1. tasseaux rabotés de 70 x 34mm, longueur 2,40 m en sapin (dimensions impératives)
  2. 12 tasseaux bruts de 50 x 32mm, longueur 2,40 m en sapin (vous pouvez les acheter déjà rabotés, mais ce sera un peu plus cher)
  3. 1 tasseau raboté de 67 x 67mm, longueur 2,40 m en sapin (Si vous trouvez en 70 x 70 mm x 2,40 m, ce sera mieux pour l'esthétique)
  4. 1 planche rabotée de 96 X 28 mm, longueur 2,40 m en sapin (épaisseur conseillée )
  5. 4 boulons TRCC (vis + écrous) de 80 x diam 8 mm + 8 rondelles trou intérieur de 8 mm et diamètre ext 30 mm, si vous ne trouvez pas, achetez 8 rondelles de trou intérieur de 8 mm et diamètre extérieur 24mm
  6. Un peu de colle à bois (j'utilise très souvent l'excellente colle Bostik conditions extrêmes)
  7. Précision : les liens suivants mènent vers des lots de vis, mais vous pouvez acheter celles-ci au détail en quincaillerie...6 vis empreinte Torx ou pozidriv 6 x 140 - 92 vis à bois empreinte pozidriv 6 x 60 - 2 vis à bois empreinte pozidriv 4 x 45 - 4 vis à bois empreinte pozidriv 6 x 80

 

Au travail !

 

 

Première étape, préparation des différentes pièces

Vous avez la totalité de vos matériaux, vos outils sont prêts ! la première étape consiste à préparer vos différentes pièces, demandez le plan n° 1 avec les dimensions, à l'adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (je ne réponds que sur cette adresse) vous le recevrez en 48 heures maximum, ensuite imprimez celui-ci pour commencer le travail.

En suivant le plan 1 que vous avez reçu par mail, prenez vos tasseaux de 70 x 34 mm x 2,40 m, et avec votre scie à onglet (manuelle ou électrique) préparez les 11 pièces A B C D E F G H I K M, en faisant à chaque fois 2 exemplaires (côté droit et côté gauche), les pièces J1 et J2 seront réalisées plus tard. Pour vous retrouver facilement, à chaque fois notez la lettre correspondante sur celles-ci exemple A1 côté gauche, A2 côté droit, B1, B2, etc...Soyez très précis (au millimètre près) dans vos coupes. Vos différentes pièces terminées, poncez au papier grains fins chacune d'entre elles pour éliminer les échardes, et les bavures..
Conseil important : En coupant les pièces dans un ordre bien défini sur vos tasseaux, vous économiserez le bois et votre sueur, en effet par exemple en coupant 2 pièces avec des angles identiques,  vous économiserez des cm de bois et des traits de scie (par exemple l'ordre B-I- D-C-A). Pour les bricoleurs débutants voici une vidéo pour bien utiliser une scie à onglet

En suivant le plan 3, prenez votre planche de 96 x 28 mm x 2,40 m et préparez vos 2 accoudoirs,  les coupes peuvent se faire avec la scie à onglet en la démontant de son support (pour des accoudoirs porte-bouteilles voir en fin d'article)

Les pièces du plan 2 seront préparées plus tard, au fur et à mesure de l'avancement de la table -banc

Cliquez pour agrandir les plans !

Plan 1

Plan 1

Plan 2

Plan 2

Plan 3

Plan 3

Plan d'ensemble

Plan d'ensemble

 

Arrondis décoratifs et perçage des trous d'articulation

Comme vous avez pu le constater sur le plan, les pièces A E F G K M x 2 ont des arrondis décoratifs, il faut les tracer au compas, le rayon est la largeur du tasseau 70 : 2 = 35, pour les bricoleurs débutants voici une vidéo explicative pour façonner des arrondis bien d'équerre. 

Trous d'articulation

 

 

Le perçage des trous d'articulation sur les pièces  A E F G x 2 (voir schéma ci-contre) doit être fait avec une grande précision, normalement vous avez déjà l'empreinte avec la pointe du compas lorsque vous avez tracé vos arrondis.

 

 

 

Très important !  il faut percer bien droit et d'équerre (voir l'astuce ci-dessous pour percer bien droit), faites d'abord un avant-trou de diam 4, ensuite après vérification du bon centrage percez au diam 6, recontrôlez le bon centrage, et percez au diam 8 définitif, attention ! le perçage des pièces E1 et E2 comporte une particularité importante, ces 2 pièces d'articulation doivent avoir côté extérieur : une cavité percée à 18 mm de diamètre sur 3 mm de profondeur, pour loger la tête de vis, voir le schéma ci-dessous...

Particularité de perçage des pièces E1 et E2

Particularité perçage des trous sur A1 et A2

  

Astuce pour percer droit 

 

Deuxième étape, construction des 2 pieds du banc arrière

Préparez deux gabarits en papier (côtés gauche et droit) aux dimensions suivantes : hauteur 432 mm x 573 mm de largeur, attention ! tracez vos gabarits bien droits et les angles exactement à 90°. Les pièces sont tracées sur le schéma à titre indicatif pour la compréhension, mais ne les tracez pas, par contre tracez les mesures 117 mm, 208 mm ou 248 mm sur le haut des gabarits et 80 mm sur le bas comme l'indique la photo ci-dessous, elles seront des guides pour positionner les pièces C, B et D, attention ! le sens change au gabarit droit.

Cliquez pour agrandir les gabarits !

Gabarits pieds de banc

Les gabarits créés, prenez les pièces A1-B1-C1-D1 et A2-B2-C2-D2, positionnez 4 pièces A B C D sur chaque gabarit, suivant les indications portées sur le schéma, en appliquant un peu de colle à bois sur les surfaces de contact. (vos pièces ne correspondent pas exactement aux mesures des gabarits ? Cliquez ici)

Ensuite, percez des avant-trous de diam 4 sur 60 mm de profondeur aux endroits indiqués sur le schéma (c'est pour éviter que le bois n'éclate) et,  vissez à l'aide des vis 6 X 60 (faites-vous aider pour maintenir les pièces) .

Cliquez pour agrandir les illustrations !

illustration 1 banc

Illustration 2 banc

 


Dernières vérifications, superposez les 2 pieds pour constater qu'ils sont bien identiques, contrôlez le niveau de votre sol et ensuite redressez les pieds pour contrôler qu'ils sont bien à niveau... 

Contrôle du niveau des pieds de banc

 

Troisième étape assemblage du banc arrière

Vos 2 pieds de banc sont prêts, c'est le moment de les réunir, prendre le tasseau de 67 x 67 mm, longueur 2,40 m et, à l'aide de la scie à onglet en couper avec précision et bien d'équerre une longueur de 987 mm, vérifiez quand même le bon équerrage de votre coupe avec l'équerre de menuisier, ensuite placez les 2 pieds comme le montre le schéma n°1 ci-dessous (attention au sens ! regardez bien la photo), puis positionnez chaque extrémité du tasseau sur les planches latérales basses de chaque pied suivant les mesures indiquées sur le schéma 1 (253 mm et 35  mm), percez des avant-trous de diamètre 4 le plus profond possible, et vissez à l'aide des vis 6 x 140.

Ensuite prenez un tasseau de 50 x 32 mm, longueur 2,40 m, coupez avec précision une longueur de 1055 mm, poncez cette latte avec soin, le résultat final sera plus joli, et vissez-la sur l'extrémité arrière et au bord de la planche transversale haute de chaque pied, à l'aide de vis de 6 x 60, voir le schéma 2 ci-dessous.

Cliquez sur les schémas pour les agrandir !

 

Schéma 1

Schéma 1

Schéma 2

Schéma 2

 

Quatrième étape, assemblage des pièces d'articulation

Il faut maintenant assembler les 2 articulations, cet assemblage des pièces E1 F1 M1 (côté gauche) et E2 F2 M2 (côté droit) entre elles nécessite un angle de 100° défini par vos coupes à 10° à la scie à onglet, pour être certain de bien respecter l'angle, et que les 2 articulations sont identiques (très important), une petite astuce est indiquée en bas à droite sur le schéma 3 ci-dessous. Assemblez ces 3 pièces en respectant les indications portées sur le schéma 3, sans oublier la colle sur les surfaces de contact.

Les 2 articulations assemblées, montez-les sur le banc à l'aide des boulons TRCC de 8, tête vers l'extérieur du banc en mettant une grande rondelle de 8 (30 mm de diamètre) entre les 2 pièces (banc et articulation) et une rondelle avant l'écrou côté intérieur banc, répétez la même opération entre les articulations et les pieds G1 et G2, voir le schéma 4 ci-dessous.

Schéma 3

Schéma 3

Schéma 4

Schéma 4

 

Cinquième étape, construction et assemblage des supports du banc avant

Cette méthode permet de rattraper les petites erreurs de mesures que vous auriez pu faire. Repliez le banc comme le montrent les schémas 5 et 5 bis, alignez au même niveau les 2 articulations et les parties supérieures des pieds de banc et serrez les 4 boulons de 8, afin que plus rien ne puisse bouger. Ensuite positionnez H1 en l'alignant à son tour au même niveau que la partie supérieure du pied de banc et l'articulation, son réglage effectué, bloquez H1 avec un serre-joint. Positionnez la pièce I1, son réglage effectué bloquer I1 avec un serre-joint. Revérifiez vos réglages et si tout est correct, percez des avant-trous aux endroits prévus sur le schéma 5 en traversant G1, et mettez des vis de 6 x 60. Faites la même opération pour le côté droit du banc.

Schéma 5

Schéma 5

Schéma 5 bis

Schéma 5 bis

Desserrez un peu les boulons de 8 et dépliez le banc, resserrez les boulons et procédez aux fixations définitives de H1, H2 sur G1 et G2 et des renforts I1 et I2 en suivant les instructions du schéma 6 ci-dessous.

Ensuite coupez avec précision le reste du tasseau de 67 x 67 mm à 1127 mm de longueur et fixez celui-ci comme l'indique le schéma 7 ci-dessous.

Schéma 6

Schéma 6

Schéma 7

Schéma 7

 

Sixième étape, préparation pour les étapes suivantes

Sécurisez la table pour qu'elle reste dépliée et ne bouge pas ! pour cela enroulez une corde de chaque côté comme l'indique le schéma 8 ci-dessous et faites un nœud. Coupez avec précision 3 tasseaux de 50 x 32 à 1195 mm de longueur, poncez-les soigneusement et fixez-les sur la structure comme l'indique le dessin, au préalable vous percerez des avant-trous avec un foret de diam 4.

Schéma 8

Schéma 8

 

Septième étape, mise en place des butées de table et des lattes de table

Mettre tout l'ensemble à niveau, en agissant sur les 2 cordes avec la méthode présentée sur le schéma 9 ci-dessous (bien entendu il faut faire ces opérations sur un sol bien droit et à niveau).

Présentez la pièce J1 à son emplacement, voir le schéma 10, normalement vous avez déjà scié une extrémité à 30°, positionnez celle-ci en vous faisant aider ou en utilisant les serre-joints, tracez depuis l'intérieur du banc un trait sur J1 en guidant votre crayon avec le dessous de la table comme l'indique le schéma 11. faites de même avec la pièce J2 de l'autre côté du banc.

Cliquez sur les schémas pour les agrandir !

Schéma

Schéma 9

Schéma 10

Schéma 10

Schéma 11

Schéma 11

Ensuite avec la scie à onglet sciez J1 à 30°et 28 mm au dessous du trait de crayon que vous venez de tracer, voir le schéma 12, ces 28 mm représente l'épaisseur de la pièce L1 (accoudoir-butée) faites de même avec J2 de l'autre côté. Monter ces pièces sur l'ensemble en suivant les instructions du schéma 13. Maintenant vous pouvez enlever vos cordes de sécurité. Préparez 9 lattes pour le dessus de la table, en coupant dans vos tasseaux de 50 x 32 des longueurs de 1195 mm, comme le précise le schéma 14 percez des avant-trous avec un foret de diam 4, puis fixez chaque latte avec des vis de 6 x 60, attention de bien laisser des espaces identiques entre elles (normalement 4 à 5 mm)

Schéma 12

Schéma 12

Schéma 13

Schéma 13

Schéma 14

Schéma 14

Desserrez les écrous de vos 4 boulons TRCC, mettez un peu de colle sur le pas de vis et remettez ceux-ci sans serrer excessivement, juste pour éviter qu'il y ait du jeu et permettre de manipuler le banc en table facilement. Repliez votre table en banc délicatement, nous allons maintenant installer les 2 butées arrières, pour cela regardez sous le banc, il faut que les deux articulations soit au même niveau que le banc avant et le banc arrière : pour comprendre, regardez cet alignement avec la photo du dessous du banc fini sur le schéma 15 bis ci-dessous, réglez si nécessaire, ensuite mettez les 2 butées K1 et K2 à ras de la dernière latte de la table, voir le schéma 15 ci-dessous, mettez de la colle à bois sur les surfaces de contact, percez des avant-trous avec un foret de diam 4 et fixez-les définitivement...

Schéma 15

Schéma 15

Schéma 15 bis

Schéma 15 bis

 

huitième étape, pose des lattes de banc et de renforts sous le banc arrière (facultatif)

Il vous reste à placer 8 lattes sur le banc, 4 dans le fond qui seront coupées à 1055 mm de longueur dans les tasseaux de 50 x 32 mm x 2,40 m, et 4 au bord qui seront coupées à 1195 mm de longueur. Répartissez ces lattes en laissant le même espace entre chacune d'entre elles, percez des avant-trous avec un foret de diam 4 et avec des vis de 6 x 60 fixez celles ci  : 4 plus petites sur le dessus du banc arrière et les 4 plus grandes sur le dessus du banc avant. Attention de bien respecter les longueurs des lattes arrières, en aucun cas elles ne doivent dépasser et gêner les articulations.

Schéma 16

Schéma 16

Schéma 17

Schéma 17

 

Neuvième et dernière étape

Rajoutez côté intérieur du banc, un petit renfort sous chaque accoudoir, pour éviter l'effet de cisaillement dans le cas où la table serait dépliée trop brutalement. Vous les confectionnerez sur une chute de tasseau de 70 x 34 mm. Coupez à la scie à onglet avec un angle de 30°, deux longueurs de 50 mm,  mettez un peu de colle sur les surfaces de contact, faites un avant-trou de diam 4, et fixez-les sur les pieds avec une vis de 6 X 60 comme l'indique la photo 3 ci-dessous. Pour donner un plus bel effet, vous pouvez les arrondir comme je l'ai fait...

Pour mon prototype, j'ai choisi de réaliser des accoudoirs originaux pouvant contenir une bouteille ou un verre, c'est très pratique lorsque la table est dépliée, cela permet de ne pas encombrer celle-ci avec des bouteilles. Les contenants sont réalisés avec des boites de conserve qui servent aussi de renforts pour les accoudoirs. Donc si vous voulez les fabriquer pour votre banc-table, vous cliquez ici pour accéder aux plans !

Cliquez sur les photos pour les agrandir !

Photo 1

Accoudoirs photo 1

Photo 2

Accoudoirs photo 2

Photo 3

Accoudoirs photo 3

 

Des petites améliorations

Si vous estimez que certaines lattes de votre table ont tendance à se courber, vous pouvez les redresser avec un petit tasseau de 10 à 20 mm d'épaisseur X 20 mm de largeur x 616 mm de longueur (largeur de la table) et fixé sur les lattes de la table par des petites vis de 4 x 20 de cette façon.

Latte de redressement

Votre montage est terminé, il faut maintenant poncer l'ensemble au papier à grains fins, adoucir les angles, effectuer les dernières petites retouches. Lors du vissage, en noyant la tête de vos vis de 1 mm dans le bois, voici une petite astuce pour cacher toutes ces vis : il suffit de mélanger un peu de colle avec de la sciure et d'appliquer ce mélange dans les trous, une fois sec un peu de ponçage et on ne voit plus rien ...

Il ne vous reste plus qu'à traiter convenablement votre réalisation, surtout si vous avez choisi le sapin comme essence de bois, il est préférable de le protéger des intempéries en le couvrant d'une housse, ou en le mettant sous abris (pergola couverte par exemple) lorsque le mauvais temps arrive. N'oubliez pas que ce banc est articulé, et pour son bon fonctionnement en aucun cas il ne doit se déformer. Si vous préférez le laisser continuellement dehors, optez pour un bois naturellement imputrescible ou traité pour qu'il le soit.

 

Quelques petits problèmes techniques des internautes.

 

Vous n'arrivez pas à placer exactement les pièces A-B-C-D des pieds, sur les repères des gabarits papiers ?

En fait, pour les mesures de la table-banc,  j'ai d'abord réalisé un patron comme en couture, car il fallait faire des essais avant de passer au modèle réel que j'ai construit chez moi avec des outils manuels. Alors, toutes les pièces de contreplaqué de ce patron, d'une épaisseur de 5 mm, ont été usinées en atelier avec une machine numérique qui coupe au 100ème de millimètre, et avec des angles précis à 100%, que l'on ne peut pas faire avec des outils manuels, et donc ces pièces très précises ont permis d'établir les dimensions du modèle final, ainsi que les gabarits papiers tracés suivant ces pièces sur une grande table à dessin professionnelle, et donc eux aussi très précis pour les angles et mesures. En sciant vos pièces, il suffit de quelques petites erreurs de dimensions sur celles-ci, ou encore des petites erreurs des dimensions et d'angles des gabarits,  et effectivement vous ne serez pas exactement bon sur les gabarits papier, mais ne vous inquiétez pas ! le plus important est : que les pieds soient identiques, et que la hauteur de ceux-ci ne dépasse pas ou ne soit pas en dessous de la mesure indiquée (432mm). De toute façon la méthode de fabrication permet de rattraper les petites erreurs de coupe.

 

Vous n'arrivez pas à trouver la section de bois 70 x 34 mm x 2,40 m ?

Quelques internautes ont des difficultés à trouver la section de bois 70 x 34, et trouvent sans problème du 67 x 34 , donc ce samedi 30 mai, j'ai refait un patron à l'échelle 1 des cotés et des articulations avec cette section de bois, et le résultat est très satisfaisant, donc sans changer les côtes du plan 1, vous pourrez construire le banc-table avec du 67 x 34, bien entendu le rayon des arrondis et des axes ne sera plus de 35 mm mais un peu plus de 33 mm.

 

Votre scie ne dispose pas du réglage pour couper vos tasseaux à 10°

Un internaute m'a demandé une astuce pour couper les angles à 10°, en effet j'ai constaté que certaines versions de la scie à onglet préconisée dans l'article, ne dispose pas du calage pour couper à cet angle. Alors, vous pouvez tracer l'angle à 10° au crayon de bois à l'aide d'un rapporteur d'angle, ensuite comme l'indique la photo ci-dessous, vous régler et calez la scie à 15 °, ensuite vous placer le tasseau de bois sur la scie et le trait tracé au crayon exactement sous la lame en le bloquant à l'aide d'une cale de bois coupée en biseau, vous serrez le serre-joint de la scie (vous pouvez aussi mettre un serre-joint supplémentaire pour être certain que ça ne bouge pas) et vous coupez !

Couper des angles à 10°

 

Pourquoi ne prépare-t-on pas les 23 pièces transversales du plan 2 tout de suite ?

En effet, certains internautes m'ont posé cette question. Lorsque j'ai conçu cette méthode de construction, j'ai testé celle-ci + mes plans en faisant fabriquer le banc-table par plusieurs bricoleurs, et j'ai constaté qu'après avoir préparé toutes les pièces du plan 1, ils avaient tendance à se lasser du travail de coupe, et donc pour varier, je préconise le montage des pieds de banc immédiatement après les coupes des pièces du plan 1, et de préparer les pièces transversalles après, au fur et à mesure de l'assemblage. Bien entendu, si cela vous convient, vous pouvez les préparer tout de suite dans la foulée...

 

Dimensions du banc-table déplié

Un internaute m'a demandé les dimensions du banc-table déplié afin d'estimer son encombrement sur son petit balcon

Largeur totale avec simples accoudoirs = 1319 mm, avec accoudoirs porte-bouteille = 1527 mm

profondeur table dépliée= 1415 mm

 

J'aimerai que ma table soit plus large

De nombreux lecteurs me posent cette question, hélas, il faut modifier plusieurs pièces pour avoir une table plus large, et les mesures des points d'articulation sont également à recalculer, c'est un gros travail ! Une solution : construire une rallonge de 2 lattes pour chaque côté de la table. Identiques à celles de la table et avec le même écartement, ces 2 lattes seront solidaires entre elles par des tiges en métal de 10 mm de diamètre collées dans des trous correspondants. Lorsque l'on souhaite la table plus large, on enfile les tiges de ces rallonges dans des trous de 10 mm percés sur les 2 premières lattes de la table (3 tiges réparties sur la longueur pour chaque rallonge, me semble suffisant). La largeur de votre table sera augmentée de 220 mm avec les rallonges, soit 825 mm.  Voir les photos ci-dessous, cliquez sur celles-ci pour les agrandir.

Pour que ces rallonges soient bien à niveau avec la table, vos 2 lattes coupées à longueur, vous les maintenez dans le prolongement de la table avec 2 serre-joints, vous percez 3 trous, bien répartis sur la longueur, en traversant les 2 lattes de rallonge + les 2 premières lattes de table, ensuite coupez vos tiges de métal à la longueur correspondant à 4 largeurs de latte + 4 espacements de latte...Enfilez ces 3 tiges avec de la colle dans les 2 lattes de rallonge en respectant bien l'espacement, faites de même pour l'autre rallonge. Si vous avez bien calculé, lorsque vous enfilez les rallonges sur la table, les tiges doivent venir en butée sur la troisième latte de table, et vue de dessus on ne doit pas remarquer le rajout, l'ensemble doit être harmonieux...

Bien entendu, il faudra enlever ces rallonges lorsque vous replierez la table en banc, surtout celle de l'arrière car la table devenant dossier du banc ne serait pas en bonne position et s'inclinerait vers l'avant...

RallongesRallonges

 

 

La vidéo de promo associée à l'article 

 

 

Actualité de l'article

Note importante : dans le plan 1 envoyé jusqu'au 22 mai 2015, un arrondi décoratif était dessiné dans le mauvais sens sur la pièce M, un rectificatif a été envoyé à chacun et sur ce rectificatif les pièces M et I ne comportent pas la mention X 2 pièces, bien entendu il faut 2 pièces, tout est rentré dans l'ordre et les nouveaux plans envoyés à partir du 25 mai 2015 sont totalement rectifiés.

Je reçois de nombreux mails me demandant des explications pour des projets personnalisés, par exemple pour un lecteur Belge : je lui ai indiqué qu'il était possible de réaliser un ensemble comportant le banc de 2 places cité dans cet article, et en plus  fabriquer le même banc-table pour 1 personne, ce qui fait un superbe salon de jardin en mode banc,  et en mode pique-nique on rapproche les deux pour avoir 6 places autour des tables...Seules les mesures des pièces transversales du plan n°2 changent, voici ci-dessous ces mesures indiquées entre parenthèses sur le plan 2 d'origine, et pour les matériaux, ce sera la même liste indiquée en début d'article, excepté qu'il ne faudra que 6 tasseaux bruts de 50 x 32mm, longueur 2,40 m en sapin (vous pouvez les acheter déjà rabotés, mais ce sera un peu plus cher). Pour la fabrication, c'est exactement la même méthode.

Cliquez sur le plan pour l'agrandir !

Plan 2 avec mesures banc 1 personne

Regardez la suite pour découvrir les créations de banc-table des lecteurs !

Aller au haut